mercredi, 17 septembre 2014

Péruwelz: l’exhibitionniste du train est devenu SDF

216816857_B973543243Z.1_20140911170105_000_GTB33RU02.1-0.jpg

Ce n’est certainement pas Serge qui va vous faire aimer le train. Exhibitionniste, l’homme n’a pas hésité à se masturber devant deux jeunes filles dans le train qui reliait Mons à Tournai, le 29 avril 2012. Mais pour ces faits, le tribunal correctionnel de Tournai a décidé, jeudi, de ne pas le condamner à une peine supplémentaire puisque la Cour d’appel de Liège l’avait déjà condamné à effectuer une peine de travail de 250 heures (ou deux mois de prison), le 17 décembre 2013, pour des faits similaires.


Serge avait accosté les deux jeunes filles en gare et leur avait proposé des préservatifs. Trop insistant, il avait été rapidement éconduit. Ce qui ne l’avait pas empêché de prendre des photos des deux jeunes filles, qui l’ont ensuite dénoncé. Entendu par la police, l’homme avait nié en bloc. Il prétendait s’être gratté les parties intimes et non masturbé. Selon le tribunal, l’homme n’est pas crédible car il affirmait aussi ne pas détenir de préservatifs sur lui et ne pas avoir pris de photos alors que les policiers avaient retrouvé les préservatifs dans ses poches et les images dans son téléphone. De plus, les déclarations détaillées des jeunes filles étaient concordantes.

UN CAS SPÉCIAL

Serge est un cas spécial. Il avait déjà fait un séjour en hôpital psychiatrique mais il avait été libéré sans aucun plan de reclassement, selon son avocat. L’homme voguait entre deux eaux. Incarcéré à la prison de Dinant en mai 2012, il est resté un an en détention. Il serait hébergé dans un centre d’accueil pour SDF. Triste destin.

12:56 Publié dans Faits Divers | Lien permanent | |  Facebook | |  Imprimer | |