mardi, 02 septembre 2014

Condé s/Escaut: une ado en furie poignarde une passante puis s’en prend à une femme enceinte

919493931_B973466364Z.1_20140902093147_000_G5M3201K6.3-0.jpg

Les habitants de Péruwelz en sont parfois les premiers témoins, les rues ne sont pas toujours des plus tranquilles de l’autre côté de la frontière dans la ville voisine de Condé-sur-l’Escaut. Ce dimanche, cette mauvaise réputation s’est encore vérifiée. La police a interpellé, dimanche midi à Condé-sur-l’Escaut, une jeune fille de 16 ans qui aurait commis une double agression.


Une mineure âgée de 16 ans a agressé une personne dans la rue, dimanche midi, non loin de la résidence le Connétable à Condé-sur-l’Escaut.

Selon nos confrères de La Voix du Nord, la jeune femme lui a asséné un coup de couteau dans le dos avant de prendre la fuite à vélo. Dans sa fuite, elle a ensuite percuté une voiture qui était arrêtée devant la caserne de gendarmerie toute proche.

La passagère de la voiture, enceinte de 7 mois, sortie pour constater les dégâts, a alors été victime d’un coup de poing dans le ventre, de la part de la mineure. Selon un témoin, son mari, qui était au volant, serait alors intervenu giflant la jeune fille. Puis un ancien gendarme, de la caserne, aurait accouru et finalement maîtrisé l’agresseur, la maintenant en respect jusqu’à l’arrivée des policiers.

L’adolescente a été interpellée et placée en garde à vue. La première victime poignardée a été transportée au centre hospitalier de Valenciennes, mais n’est – semble-t-il – que légèrement touchée.

COUP DE FOLIE ?

Ce lundi après-midi, c’était la stupeur et l’incompréhension autour de la résidence Le Connétable. « Cela fait quinze ans que je vis ici, c’est un quartier calme. Je laisse mes enfants y jouer tranquillement », confiait un riverain.

Un couple de locataires, qui a assisté à l’interpellation juste en bas de chez eux, n’a pas reconnu cette jeune fille de 16 ans, aux cheveux blonds et bouclés. « Elle ne devait pas être dans son état normal », supposaient-ils. Nous ignorons encore hier les circonstances qui ont poussé cette jeune femme à ce qui ressemble à un coup de folie. Était-elle sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants ? L’enquête, en cours, devrait pouvoir le préciser rapidement.

10:16 Publié dans Agression, Faits Divers | Lien permanent | |  Facebook | |  Imprimer | |