mardi, 26 août 2014

Barry: qui a torturé Véronique et Philippe ?

mort philippe vero.png

Véronique et Philippe, des gens sans histoires, ont vécu une fin épouvantable.

Qu’a-t-il bien pu arriver à Véronique Mercier, 52 ans et à son compagnon Philippe Laurent, 64 ans ? 24 heures après la découverte du corps sans vie de Véronique, c’est celui de Philippe qui a été retrouvé sous un tas de gravats. Les deux Tournaisiens, qui habitaient dans une ancienne école, ont visiblement vécu un enfer avant de succomber. Qui donc a pu s’en prendre avec une telle violence à un couple apparemment sans histoire ? Mystère.


Si le traitement infligé à Véronique et Philippe fait froid dans le dos, les nombreuses zones d’ombre qui subsistent dans cette affaire sont, elles aussi, particulièrement effrayantes.

À la question déjà de savoir s’il y a des traces d’effraction dans la maison – le parquet refusait de communiquer, lundi, en signalant qu’«il n’y aurait pas de commentaires qui pourraient compromettre l’enquête » – la réponse est non. Le couple avait d’ailleurs apparemment l’habitude de laisser sa porte ouverte. Était-ce réellement le cas ou ont-ils eux-mêmes ouvert sans se méfier à leurs agresseurs ?

CHANTIER

Leur maison n’était en fait qu’«un vaste chantier », selon Anne-Michèle Schleich, encombrée de bois (la Protection Civile a dû intervenir sur place), souvent en rénovation. Facile pour un ou des agresseurs d’y pénétrer sans se faire remarquer. Et si Véronique et Philippe avaient bel et bien clôturé leur propriété, il ne semble toutefois pas bien difficile d’y entrer par l’arrière… Pour l’instant, le mystère sur ce double meurtre reste entier.

Qui ? Pourquoi ? Toutes les suppositions sont permises. Parce que ces deux-là, on ne leur connaissait pas d’ennemis. Selon un proche de Véronique Mercier, les enquêteurs ne seraient sur aucune piste sérieuse. Ce témoin explique que Philippe Laurent était un artiste, un sculpteur plutôt marginal, «pas en phase avec la société ». Mais qu’il n’avait pas de fréquentations louches qui auraient pu s’en prendre à lui ainsi qu’à sa femme. Et comme rien n’a été volé dans la maison, qui contenait pourtant des objets de valeur, la piste du meurtre pour faciliter de vol semble n’avoir aucun sens.

Ce flou total inquiète terriblement le voisinage. Rumeurs et fantasmes agitent ce quartier d’ordinaire paisible… A-t-on essayé de soutirer des informations aux malheureuses victimes en les torturant ? Véronique et Philippe ont-ils été victimes d’une agression gratuite ? Ou quelqu’un a-t-il prémédité leur fin dans d’atroces souffrances ? Et pourquoi ? Ces réponses, les enquêteurs vont devoir y répondre. Et, manifestement, ce ne sera pas simple.

Pacifique FM -Officiel

08:30 Publié dans Faits Divers, Mort | Lien permanent | |  Facebook | |  Imprimer | |